Thérapie comportementale pour combattre la timidité chez l’adulte ?

Prendre la parole en public vous fait peur ?

Vous êtes constamment angoissé en présence de personnes étrangères ?

Sachez que vous souffrez de la timidité.

Thérapie comportementale pour combattre la timidité chez l’adulte

Chez l’adulte, c’est un mal qui est souvent perçu comme un handicap.

L’un des traitements efficaces pour guérir de cette phobie de la société reste la thérapie comportementale.

Il est donc important de tout connaître de son fonctionnement.

Comment fonctionne la thérapie comportementale ?

Être timide peut paraître parfois très embarrassant.

Mais loin d’être une fatalité, la timidité peut se guérir.

Pour vous débarrassez de ce handicap, vous pouvez vous tourner vers la thérapie comportementale.

Vous bénéficierez ainsi du savoir-faire d’un psychothérapeute.

Une série d’exercices vous y attendent forcément.

Se relaxer

La meilleure méthode pour se débarrasser de la timidité est d’abord de maîtriser ses émotions, de les accepter.

Dans ce cas la sophrologie est conseillée comme une bonne méthode de contrôle et de maîtrise de soi.

Elle vous aide à mieux vous sentir.

Elle vous permet aussi de diriger votre conscience, de porter votre attention sur un point précis, en gros de maîtriser votre être.

Dans certaines situations par exemple ou en présence de personne particulière, lorsque vous n’arrivez pas à vous maîtriser, il est conseillé de faire des exercices de respirations.

Cela est indispensable et vous permet de prendre rapidement le dessus.

Changer ses pensées

La timidité est en réalité une pensée qui vous convainc le plus souvent de votre incapacité à faire ou à dire quelque chose.

En effet, le timide se croit inférieur aux autres et incapable de s’affirmer.

Il croit qu’il ne serait pas capable de bien se comporter avec les autres et de faire bonne impression.

Pour finir avec la timidité il vous faudra donc retrouver confiance en vous.

Avoir une bonne assurance en vous serait un facteur déterminant dans votre marche vers la guérison.

Cela passe par des exercices psychologiques qui vous amènent à évoluer positivement dans vos pensées et croyances.

Apprendre à mieux communiquer

Il est souvent difficile pour une personne timide de communiquer avec des étrangers.

En contact du monde extérieur, le timide ressent souvent un sentiment de panique.

Ainsi pour remédier avec cette phobie sociale, il est essentiel que vous suscitiez la discussion.

Optez souvent pour les questions ouvertes et surtout préparez vos sujets de discussion de la maison.

Cela vous aidera certainement.

Aussi il est important que vous parliez de votre timidité à vos proches.

Ils seront plus avertis et sauront comment vous abordez.

Travaillez son estime personnelle

Vous n’avez pas à vous sous-estimer en permanence.

Cela vous amène à vous replier sur vous-même et à être renfermé.

Pour mieux vous sentir, il est important de ne pas tout dramatiser.

Prenez de la hauteur sur tout et appréciez qui vous êtes.

Ne soyez pas complexé, soyez plutôt déterminé.

Une bonne estime de votre personne vous permettra de vaincre votre timidité.

Surtout ne permettant pas que les autres influencent négativement votre vie.

L’efficacité de la thérapie comportementale

La thérapie comportementale a prouvé son efficacité auprès de plusieurs personnes souffrantes de la phobie sociale.

Entre 3 à 30 séances de thérapie comportementale, le patient sent une nette amélioration voir une guérison totale.

Le patient arrive à dominer ses émotions et à se maîtriser devant les situations aussi embarrassantes qu’elles puissent paraître.

Beaucoup de personnes timides après un passage chez le psychothérapeute n’ont plus de problème à communiquer en public. Vous pouvez aussi avoir plus d’infos sur quintonic.fr.

En effet, étant débarrassé de la timidité, prendre la parole devant une communauté, parler avec des amis, donner un avis lors d’une conférence devient plus facile.

La timidité quelle que soit son origine, est donc un trouble qu’on peut guérir grâce à la thérapie comportementale.

Il suffit de se tourner vers un spécialiste de la question ou s’appliquer à suivre soi-même la thérapie à la maison.

L’important c’est de se décider à vaincre ce sentiment assez réducteur.


Articles connexes :

Comment faire pour aimer son corps?